Luxembourg

  • Contrat de Mariage d’Emile Mayrisch et Aline de Saint-Hubert (13.09.1894 – Notaire Pierre BRASSEUR, Eich)

    C’est en septembre 1894 que la jeune Aline de Saint-Hubert, fille de Xavier de Saint-Hubert, épouse l’ingénieur Emile Mayrisch, le futur patron des Aciéries réunies de Burbach-Eich-Dudelange (Arbed). Le jeune couple s’installe dans la villa du Kräizbierg, près de l’usine de Dudelange, dont Emile Mayrisch devient directeur en 1897.

    Vingt années plus tard, le couple Mayrisch-Saint-Hubert acquiert le domaine de Colpach avec son château. En y accueillant des intellectuels allemands, français et belges, Colpach reflète l’esprit humaniste et conciliant voire européen du couple, tout en donnant naissance au Comité franco-allemand d’Information et de Documentation, dit Comité Mayrisch, ayant pour but le rapprochement franco-allemand après les affres de la Grande Guerre.

    National Archives of Luxembourg (ANLux), MCN-00164-174, Contrat de mariage Emile Mayrisch et Aline de Saint-Hubert, 13.09.1894.

  • Sous l’impulsion d’Emile Mayrisch et de Gaston Barbanson, une assemblé générale extraordinaire tenue le 30 octobre 1911 par les actionnaires de la Société Anonyme des Hauts-Fourneaux et Forges de Dudelange, de la Société Anonyme des Mines de Luxembourg et des Forges de Sarrebruck et de la Société en commandite des Forges d’Eich Le Gallais-Metz & Cie décide la fusion des trois entreprises apparentées depuis longue date.

    Il en naît la SA des Aciéries Réunies de Burbach-Eich-Dudelange, mieux connue sous son nom abrégé ARBED. Le nouveau konzern devient vite un des principaux acteurs de la sidérurgie européenne, voire mondiale.
    Il joua un rôle moteur notamment dans la réconciliation entre vainqueurs et vaincus de la Grande Guerre, lorsque, en 1926, il poussa à la formation de l’Entente Internationale de l’Acier (EIA) souvent identifiée à l’organisation précurseur de la première Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier (CECA) des années 1950.

    Le groupe Arbed mena une existence autonome jusqu’à son intégration au sein des sociétés Arcelor (2002), puis ArcelorMittal (2007).

    National Archives of Luxembourg (ANLux), MCN-03783-193, Deed of incorporation of ARBED, 1911.

Recherchez des actes d’autres pays :

Notre site web utilise des cookies. Ils sont principalement destiné à des outils d'analyse et pour vous fournir une meilleur experience utilisateur.